CATHERINE BOLDUC

Lorsque je suis en voyage à l’étranger, je réfléchis beaucoup à l’écart entre ce que je m’étais imaginé avant de partir et l’expérience effective sur les lieux. Je réfléchis aussi à comment, simultanément au sentiment de déception, l’effet du temps et de la distance transfigure les souvenirs. Certains détails sont volontairement effacés, d’autres impunément enjolivés. Lors d'un séjour au Japon en 2010, je découvrais que le mont Fuji, alors que j’en avais rêvé pendant des semaines, se cache la plupart du temps derrière un mystérieux voile de brume. De l’autre côté du monde, à proximité du mont Fuji, je me prenais à rêver du mont Royal qui devenait alors lointain, exotique, fantasmatique. Comme dans un effet miroir, je voyais en imagination la silhouette du mont Royal diamétralement opposée à celle du mont Fuji, symétrique, me retrouvant au milieu du monde entre Orient et Occident. La série Au milieu du monde (entre mont Royal et mont Fuji) rend compte de cette expérience.

/

Whenever I travel to a foreign country, I think a lot about the difference between what I had imagined the place would be like and what it is actually like once you get there. I also think about how, along with this sense of deception, the effect of both time and distance transform our memories. Certain details are willingly erased, others are kept vividly embellished. During a stay in Japan in 2010, I discovered that Mount Fuji, about which I had dreamt for several weeks, was hidden most of the time behind a mysterious veil of fog. While living close to Mount Fuji, on the other side of the world, I started dreaming of Mount Royal which suddenly became distant, exotic, fantastic. As in a mirror reflection, I saw in my imagination the silhouette of Mount Royal diametrically opposed to the silhouette of Mount Fuji, symmetrically. I found myself in a world between East and West. The series Au milieu du monde (entre mont Royal et mont Fuji) is based on this expérience.



Liste des oeuvres / List of works:


Le mont Royal vu du Japon, 2011, aquarelle, crayon aquarelle et acrylique sur papier / watercolor, watercolor pencil and acrylic on paper, 185 cm X 114 cm


Chiri-yama ou toutes les montagnes sont faites de poussière, 2012, aquarelle, crayon aquarelle et acrylique sur papier / watercolor, watercolor pencil and acrylic on paper, 185 cm X 114 cm


L'invraisemblable ascension de la véritable montagne, 2012, aquarelle, crayon aquarelle et acrylique sur papier / watercolor, watercolor pencil and acrylic on paper, 114 X 185 cm, collection CPOA, Musée national des beaux-arts du Québec


Au milieu du monde (entre mont royal et mon Fuji), 2012, aquarelle, crayon aquarelle et acrylique sur papier / watercolor, watercolor pencil and acrylic on paper, diptyque / diptych : 56,5 cm x 76,5 cm chaque / each


Alchimie d’un paysage pessimiste, 2011, bois, feuille d’acrylique transparent, perles en plastique, chaînes en métal et gyrophare / wood, transparent acrylic sheet, plastic beads, metal chains and flashing light, 119,5 cm X 56 cm X 56 cm


La face cachée du mont Fuji, 2011, bois, polystyrène expansé, cire, chocolat, perles en plastique et
gyrophare / bood, styrofoam, wax, chocolate, plastic beads and flashing light, 110 cm X 122 cm X 122 cm 


Vue partielle de l'exposition  / Partial view of the exhibition Au milieu du monde (entre mont royal et mon Fuji), 2012, Galerie McClure, Westmount


***

photos: Paul Litherland, Guy L'Heureux, Galerie McClure

Au milieu du monde (entre mont Royal et mont Fuji)